Publié le

Vol au dessus d’un nid…d’abeilles

Comme vous avez dû l’apprendre par la presse, Nathalie et Thibault Jourdain (BZzzH Apiculture à Naizin) se sont fait dérober pas moins de 23 ruches il y a quelques jours…

Pour en savoir plus sur les circonstances et sur les réactions des apiculteurs, je vous invite à lire l’article de Ouest-France ou à visionner le reportage de France3-Bretagne :

[jwplayer config= »Simple video » mediaid= »1066″]

Quoiqu’il en soit, Chemins équitables est bien sûr totalement solidaire de Nathalie et Thibault qui étaient intervenus lors du débat faisant suite à la projection du film « Des abeilles et des hommes » (Voir ici). Nous ne pouvons que vous inviter à les soutenir en achetant leur miel… Par exemple, Nathalie est présente sur le marché de Locminé tous les jeudis matins.

Publié le

Film « Des abeilles et des hommes »

Une fois encore, Chemins équitables et l’AMAP Evel s’associent (en partenariat cette fois avec le Syndicat de la vallée du Blavet) pour proposer deux soirées autour du film documentaire « Des abeilles et des hommes » de Markus Imhoof.

Rendez-vous donc

  • le mardi 16 Avril à 20h30 au cinéma Le Celtic à Baud

    ou

  • le jeudi 18 Avril à 20h30 au cinéma Le Club à Locminé

A l’issue du film, un débat sera proposé en présence d’apiculteurs professionnels :

-José NADAN (président du syndicat des apiculteurs de Bretagne) à Baud.

-Nathalie et Thibault Jourdain (BZzzH Apiculture) de Naizin et Gilles LANIO (président du syndicat des apiculteurs du Morbihan) à Locminé.

afficheEntre 50 et 90% des abeilles ont disparu depuis quinze ans. Cette épidémie, d’une violence et d’une ampleur phénoménale, est en train de se propager de ruche en ruche sur toute la planète. Partout, le même scénario : par milliards, les abeilles quittent leurs ruches pour ne plus y revenir. Aucun cadavre à proximité. Aucun prédateur visible.
Arrivée sur Terre 60 millions d’années avant l’homme, l’Apis mellifera (l’abeille à miel) est aussi indispensable à notre économie qu’à notre survie.
Aujourd’hui, nous avons tous de quoi être préoccupés : 80 % des espèces végétales ont besoin des abeilles pour être fécondées. Sans elles, pas de pollinisation, donc pratiquement plus de fruits, ni légumes.

Source : www.allocine.fr

N’hésitez pas à faire passer l’info…